NFSB.ME

Nos programmes

3 CENTRES, 16 MÉTIERS

une infinité de possibilités

Inventez votre avenir...

Dates de début

pas certain
de votre
choix?

soyez un élève d'un jour

Gonflés à bloc pour… apprendre!

Le 20e module du programme de mécanique automobile se nomme Vérifier le fonctionnement de systèmes de sécurité actifs et passifs, passionnant n’est-ce pas? Ne vous laissez pas berner par le titre, ce module est vraiment fascinant! À ce stade du programme, les élèves étudient les systèmes d’antiblocage des freins, les systèmes de contrôle de traction, les systèmes antivol et d’immobilisation des véhicules et les systèmes supplémentaires de retenue (coussins gonflables). De nos jours, ces systèmes sont partie intégrante de la plupart des véhicules, il est donc inévitable que nos élèves en maîtrisent le fonctionnement et l’entretien.

Vu l’omniprésence de ces systèmes, certains seront tentés de s’y spécialiser. Ils sont passablement sécuritaires, mais doivent être manipulés avec soin. Les coussins gonflables peuvent sauver les vies des conducteurs et passagers, mais les premiers répondants et les mécaniciens risquent les leurs quand ils les approchent. Pour bien démontrer aux élèves les dangers qui les guettent, nous laissons plusieurs types de coussins gonflables se déployer pendant ce module. Un de nos élèves a filmé le déploiement d’un coussin simple, destiné à protéger le conducteur, ce type de coussin est dissimulé dans le volant : REGARDEZ.

Impressionnant, n’est-ce pas?

Dernièrement, la discussion s’est engagée sur la résistance réelle du module de gonflement. Bien que certains cours de perfectionnement le fassent, les fabricants nous mettent en garde de ne jamais tenter cette expérience. C’est tout simplement inutile et dangereux. Mais pour le plaisir d’apprendre et d’exploser des trucs, nous avons décidé de mesurer le voltage et la quantité de courant nécessaires au déploiement d’un coussin gonflable. Voyez la photo de l’oscilloscope.

En jaune vous avez le courant, en vert le voltage. Comme vous pouvez le remarquer, l’activation s’est faite autour de 1.5 volt et tout était terminé avant d’arriver à 2 volts. Ça enlève le goût de s’aventurer sous le capot avec une lampe témoin ou un multimètre à affichage numérique n’est-ce pas?

Quand nous procédons à ces expériences, toutes les mesures de sécurité sont rigoureusement observées; un périmètre 2 à 3 fois plus grand que celui recommandé par GM (GM Document ID : 2161855) est mis en place et, dans le cas des coussins latéraux de passagers, nous fixons les coussins à attelage spécialement conçu pour ces expérimentations. Tous les élèves et enseignants doivent porter les VPI et le voisinage est averti. Une erreur est toujours possible, mais nous mettons tout en oeuvre pour éviter les accidents.

Derek Stacey et l’équipe (Programme de mécanique automobile)