NFSB.ME

Nos programmes

3 CENTRES, 16 MÉTIERS

une infinité de possibilités

Inventez votre avenir...

Dates de début

pas certain
de votre
choix?

soyez un élève d'un jour

Savoir nouer

Pendant l’hiver, j’ai offert plusieurs séances informelles sur l’art de faire des nœuds, sur les heures de lunch, au CVCEC.

Le nouage peut sembler ésotérique, mais les cordes actuelles, de qualité professionnelle, sont si solides, si flexibles et résistent si bien à l’abrasion qu’elles surclassent souvent les câbles d’acier et rendent indispensables les gens qui connaissent les techniques d’un nouage efficace.

Les élèves intéressés devaient se procurer un bout de corde de nylon, à double tresse de 10 mm (nota bene : elle peut supporter 6600 livres ou trois tonnes métriques, en moyenne), parfaite pour bien faire (et défaire) de beaux nœuds. Je leur ai aussi remis un document illustrant 14 des nœuds les plus utiles au gréement général.

Chaque séance, je présentais 3 ou 4 nouveaux nœuds, laissais les gens les nouer, puis je leur demandais de se pratiquer pendant leurs temps libres. (Plusieurs personnes ont découvert que le nouage d’une bonne corde peut être un hobby relaxant et valorisant, si on s’y donne la peine.)

Bien que la popularité de mes séances de nouage a diminué avec le temps, plusieurs participants sont devenus habiles dans l’art de faire les 14 nœuds. Ils peuvent maintenant les mettre en pratique pour escalader des montagnes ou des arbres, pour harnacher de façon sécuritaire, pour un gréement efficace, pour participer à des sauvetages ou pour lever ou sécuriser des charges.

 

Peter Dahms, enseignant en Charpenterie-menuiserie